Le test le plus sensible et le plus spécifique dans le dépistage de l’infection tuberculeuse est à présent automatisé1,2

Le test T-SPOT.TB est désormais disponible en version automatisée et permet de rationaliser les flux de travail, simplifier la logistique autour des échantillons et permettre à vos équipes de gagner du temps. 

Profitez du meilleur des deux mondes :

Le test T-SPOT.TB est le seul test IGRA autorisé au niveau mondial qui est  normalisé par rapport au nombre de cellules et  des conditions de culture. La méthodologie standardise le nombre de cellules et élimine le serum et les facteurs sériques qui pourraient interférer et  fausser les résultats. Ceci lui confère une sensibilité et une spécificité inégalées dans le dépistage de l’infection tuberculeuse1,2. Ce test permet  un diagnostic et un traitement rapides et fiables de l’infection tuberculeuse chez tous les groupes de patients, y compris les immunodéprimés3.

Une fiabilité assurée du prélèvement au résultat :

Automatisation du test T-SPOT.TB
Il est désormais possible d’automatiser le test T-SPOT.TB avec le kit de réactifs T-Cell Select marqué CE. Cette automatisation du test T-SPOT.TB vous apporte deux améliorations qui vous aident à
mieux maîtriser l’organisation de votre laboratoire :

- Une rationalisation des flux de travail
- Une simplification de la logistique autour des échantillons

'Nous utilisons la technologie T-SPOT depuis plusieurs années et sommes satisfaits de la qualité des résultats. Depuis que nous avons démarré avec la solution automatisée nous sommes en mesure de traiter plus d’échantillons par jour et ainsi de répondre aux demandes de larges dépistages

Dr Isabelle ROZET PIALES
Laboratoire Eylau-Unilabs

 

Intervention réduite des techniciens avec le test T-SPOT.TB

Grâce au kit de réactifs T-Cell Select utilisé pour automatiser les flux de travail liés au test T-SPOT.TB, vous profitez de la fiabilité du test T-SPOT.TB sans mobiliser davantage vos techniciens.

Le test T-SPOT.TB peut ainsi s’inscrire facilement dans des flux de travail complexes de votre laboratoire comprenant de nombreux dosages distincts, ainsi que dans la prise en charge souple d’importants volumes d’échantillons quotidiens. L’automatisation évolue au rythme de vos besoins

Comparaison des différents flux de travail disponibles pour réaliser le test T-SPOT.TB avec indication de la durée totale des interventions manuelles, de la durée totale par échantillon et de la durée totale des interventions manuelles par échantillon pour chacun des trois processus (la durée totale de l’automatisation intégrale est calculée pour les 48 échantillons).

Possibilité de conserver les échantillons pendant plus de deux jours après le prélèvement

Avec le kit de réactifs T-Cell Select, les échantillons du test T-SPOT.TB peuvent être traités jusqu’à 54 heures après le prélèvement, soit une marge de plus de deux jours entre la réalisation du prélèvement et le traitement en laboratoire. Cette flexibilité comporte plusieurs avantages :

Les distances d’acheminement des échantillons peuvent être allongées, ce qui permet au laboratoire d’étendre son champ d’action.
Les échantillons tardifs peuvent être stockés pour être traités le lendemain.
Il devient possible de traiter les échantillons par séries et ainsi de planifier plus efficacement l’activité du  laboratoire.
- Les médecins peuvent planifier les consultations liées à la tuberculose en fonction de leurs besoins au lieu de se plier aux contraintes du test.

.

Références
1.Lewinsohn DM, Leonard MK, LoBue PA, et al. Official American ThoracicSociety/Infectious Diseases Society of America/Centers for Disease Control and Prevention Clinical Practice Guidelines: Diagnosis of Tuberculosis in Adults and Children. Clin Infect Dis. Published online December 8, 2016:ciw694. doi:10.1093/cid/ciw694
2. T-SPOT.TB package insert - PI-TB-IVD-FR-V3
 3.Wong SH, Gao Q, Tsoi KKF, et al. Effect of immunosuppressive therapy on interferon γ release assay for latent tuberculosis screening in patients with autoimmune diseases: a systematic review and meta-analysis Thorax 2016;71:64–72.
 

    Pour plus d’informations, remplissez le formulaire ci-dessous et un de nos représentants vous contactera